Gondar

Gondar est une ancienne cité impériale perchée à plus de 2 200 mètres d'altitude sur le massif de Simiens surplombant le lac Tana, à 400km d'Addis-Abeba. Son passé mouvementé lui a laissé d'importants vestiges architecturaux et des fortifications étonnantes qui lui ont valu d'apparaître en 1979 sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Histoire de la ville

Capitale de l'Éthiopie de 1632 à 1855, Gondar a du subir de nombreuses invasions musulmanes et turques ce qui explique en partie les nombreux édifices de fortifications autour de la cité impériale bâti par le roi Fasil.

Fasilades arriva sur le trône à l'époque la plus mouvementée de l'histoire de la ville. Zarsa Dengel, ainsi que son fils Susenyos essayèrent de faire allégeance à l'Église de Rôme. Ce qui déstabilisa le pouvoir impérial, déjà sous la menace d'un mouvement populaire. Fasilades chassa alors les Jésuites et rétablit la religion traditionnelle. Ce geste permit à son royaume de s'épanouir culturellement. Il favorisa les pratiques artistiques, le développement de la musique, des chants, des danses et des poésies au grand bonheur des érudits. Il entama également l'édification des résidences impériales afin de faire valoir les talents des artistes locaux, indiens et portugais.

Malheureusement, cet essor ne perdura pas. Sous le coup de complots et de conspirations, la ville connue une période de déclin à la fin du XVIIIè siècle. À l'arrivée au pouvoir de l'Empereur Théodoros en 1855, Gondar perdit son statut de capitale, remplacée par Magdala.

Les derviches originaires de Soudan pillèrent la ville en 1880, et les bombardements anglais durant la campagne de libération en 1941 l'ont complètement achevé. Malgré les ravages, la ville a su préserver les bâtiments et les châteaux de la cité impériale, témoins de cette histoire mouvementée.

En 1979, Gondar et ses fortifications furent inscrites sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Gondar aujourd'hui

Gondar est une étape incontournable sur la route de l'histoire de l'Ethiopie. Berceau des empereurs et princesses qui ont marqué l'histoire de l'Éthiopie entre le 12ème et le 20ème siècle, Gondar a su conserver ses richesses architecturales anciennes et se présente alors comme une ville touristique à part entière.

Nichée dans les contreforts des montagnes de Simien, Gondar est composée de quatre quartiers: Addis Alme, Kayla Meda, Abun Bet et Qagn Bet. Surplombant le superbe lac Tana, c'est sans surprise que l'on peut observer une multitude de cours d'eau parcourir la ville pour aller se jeter en contrebat dans le lac.

La cité impériale est sans conteste l'élément phare à découvrir lors d'un séjour à Gondar. Occupant une superficie de 7.7 hectares, la Clôture Royale abrite cinq châteaux qui se connectent à l'aide de plusieurs tunnels en pierre. Le château de Fasilades est la plus ancienne des structures et reflète l'influence des Axoumites, des Portugais et des Indiens. Son balcon vous permet de profiter d'une vue imprenable sur le lac Tana. Construit durant le 17ème siècle, le château a bénéficié de quelques restaurations pour lui permettre de garder son aspect majestueux et élégant. À proximité se trouve le château de son petit-fils Lyasu le Grand, beaucoup plus impressionnant que celui, de son grand-père avec des ornements en Ivoire, en or et en pierres précieuses.

Les pittoresques ruines de Fasil Ghebi sont également des points d'intérêts touristiques impressionnants. Elles sont protégées par un rempart de 900 mètres avec 12 portes d'entrées. Parmi les ruines, vous trouverez le pavillon d'Allegresse, le palais de l'impératrice de Mentouan, la chancellerie de Yohannès, ainsi que l'Elfign Giyorgis.

Plus d'une vingtaine de bâtiments royaux et une trentaine d’églises, dont le Kiddush Yohannes, le Qusquam, le monastère de Gorgora et le palais de Guzara méritent également une visite.

Outre son ses structures médiévales, Gondar réputée pour être le plus important centre de formation ecclésiastique de l'Église orthodoxe éthiopienne et abrite ainsi près de 40 églises orthodoxes actuellement.

La ville s'affiche aussi aujourd'hui avec des bâtiments plus modernes en centre ville, lui procurant un air de renouveau très agréable.

Comment s'y rendre ?

La ville est desservie par l'aéroport Atsé Tewodros qui se trouve à environ 18 km au Sud de la ville.

Comment s'y déplacer ?

Le meilleur moyen de parcourir la ville et de visiter tous les vestiges impériaux est d'utiliser les minibus et les triporteurs pouvant transporter jusqu'à quatre passagers.

Climat

Gondar bénéficie d'un climat subtropical humide, conditionné par les limites des montagnes subtropicales. Sa température moyenne annuelle varie autour de 21.2 degrés avec une précipitation moyenne annuelle de 328 mm.

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+251 960 800 960