Sources du Nil bleu

En plein Cœur du pays Ambara, à plus de 1 800 mètres d'altitude se trouve le plus grand lac d'Éthiopie : le lac Tana qui puise sa source dans le Nil Bleu. Parsemé de petits îlots abritant des monastères, le lac Tana est un lieu incontournable emplie de spiritualité à découvrir lors de votre circuit en Éthiopie .

Histoire du lac

Formé de la dépression de deux types de laves : celle del'Aden Lava Series et celle de Trappean Lava Series, le lac apparu petit à petit alors que les montagnes alentours se levaient doucement.

Les premières apparitions du lac dans l'histoire ne datent que de 1770, après qu'un certain James Bruce eu déterminé la source exacte du Nil Bleu. Néanmoins, il n'est pas erroné de rappeler que le lac existait bien avant cette découverte.

Déjà au cours du XIIIème siècle, le lac jouait un rôle important dans la consolidation de l'Empire chrétien d'Abyssine. Le Nil Bleu empêcha l'invasion musulmane en 1926. À l’époque, seuls les bateaux de papyrus tankwa pouvaient franchir le pont portugais d'Alata. La région du Choa devint immédiatement une terre chrétienne permettant aux moines de s'y réfugier quand les jihads musulmans de Gragñ effectuèrent leurs raids au XVIème siècle.

Le lac fut le berceau de l'Abyssine chrétien entre le XIVème et le XVIIème siècle.

Découverte du lac

Le lac Tana s'affiche comme le plus grand lac d'Ethiopie avec ses 2 156km² et se dévoile avec de superbes couleurs et un paysage riche et varié. Sa profondeur de 9 mètres de profondeur place ses rives en zone à risque d'inondation puisqu'avec les variations pluviométriques fréquentes de la région, une partie des affluents inonde souvent les plainent côtières en période de mousson.

Ancien centre de l’Abyssinie chrétienne, le lac a conservé son atmosphère spirituelle apaisante. Sur les 37 îlots que le lac compte, plus de la moitié ont accueilli, ou accueillent encore des édifices religieux.

Les îles du lac peuvent être reliées en pirogues en papyrus afin de découvrir les vestiges religieux. Il faut savoir que la plus part monastères sont interdits aux femmes, mais la promenade sur l'eau n'en reste pas moins agréable avec toujours la possibilité d'apprécier la beauté des édifices de l'extérieur.

Outre les îles et leur monastère, cette promenade en pleine nature est l'occasion rêvée pour s'adonner à l'observation des oiseaux migrateurs qui se désaltèrent le long des rives. Si vous avez du temps, laissez-vous tenter par une balade dans la forêt tropicale et faites la rencontre des animaux sauvages qui le peuplent. Rares sont les endroits au monde comme celui-ci où il est possible de découvrir à la fois des monuments historiques et une faune sauvage dans leur environnement naturel.

Les îles et monastères du lac Tana

Lors de votre excursion au lac Tana, vous aurez l'occasion de vous rendre près de certains îlots et y apprécier leurs monastères.

L'île Tana Qirqos qui est la plus célèbre du lac est une île sacrée pour l'église éthiopienne habitée par des moines. Ici aurait été entreposée la table des Dix Commandement de -400 av Jésus Christ à 400 de notre ère.

Sur l'île de Daga, vous pourrez observer le monastère de Daga Estifanos qui abrite les sépultures d'empereurs éthiopiens.

À proximité du Gorgora se trouve les ruines du palais Susneyos, l'initiateur des palais de Gondar.

L'île de Rema quand elle abrite la belle église Medhame Alem, richement décorée avec des fresques impressionnantes.

Zege se démarque par son superbe monastère Ura Kidane Mehret et son église circulaire ornée de fresques extraordinaires.

Voguer sur le lac Tana d'île en île est le meilleur moyen de s'imprégner de l'atmosphère de l'Abyssinie.

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+251 960 800 960