Le musée atse Yohannes IV

Ce musée, consacré au célèbre roi des rois d'Éthiopie post-ère des Princes, Yohannes IV, a pris place dans son palais. Celui-ci avait été construit à Mekele, la capitale de sa province natale du Tigré, sur influence de l'architecture italienne, lors de son règne qui s'est étendu de 1872 à 1889.

 

Yohannes IV

Yohannes IV est une figure de proue du renouveau éthiopien qui a suivi la très célèbre époque de l'ère des Princes. Pendant quasiment un siècle, entre 1769 et 1855, l'Éthiopie n'a pas trouvé d'empereur capable de fédérer tout le territoire derrière lui malgré l'ambition de très nombreux princes et nobles. Des conflits ininterrompus éclataient entre les souverains successifs et les ras (duc) des état-régions, qui pourraient correspondre aux provinces d'aujourd'hui, et des guerres de religions faisaient rage entre chrétiens et musulmans mais également au sein même de l'église orthodoxe. Celui qui a réussi à rassembler le territoire abyssinien derrière lui est Théodore II, ou Téwodros II, le prédécesseur de Yohannes IV, un souverain progressiste qui a su, en 1855, centraliser le pouvoir et faire cesser les conflits tribaux.

Il nomma Yohannes IV gouverneur de sa province natale du Tigré, où se trouve la ville de Mekele et son palais. Après avoir fomenté une rébellion avec l'aide des Britanniques, Yohannes IV prend le pouvoir en Éthiopie le 21 janvier 1872, quelques temps après la mort de Théodore II.

L'empereur Yohannes IV mourra en 1889 dans le nord-ouest du pays, vers la ville de Metemma où il prend part à une bataille engagée à la suite d'une offensive des Mahdistes soudanais sur son territoire.

Les observateurs le jugent moins fédérateur et unificateur que son prédécesseur Théodore II mais admettent volontiers qu'il a été prépondérant dans le développement de son pays et qu'il a servi une politique efficace. Ce travail a permis de préparer le terrain pour son successeur Menelik II lors de la défense du pays face aux offensives coloniales italiennes. Pour beaucoup d'Éthiopiens, Yohannes IV reste un roi patriote et dévoué pour sa patrie jusqu'à mourrir pour elle.

Son palais devenu musée

Malgré les ambitions belliqueuses et conquérantes de l'Italie, très peu appréciées des Éthiopiens à la fin du XIXe siècle, certains Italiens habitent à cette période en Éthiopie et entretiennent de bon rapports avec les habitants du pays. C'est le cas notamment de l'ingénieur Giacomo Nareri qui façonna le trône royal de Yohannes IV en 1974. Celui-ci est la pièce maîtresse du musée.

Ce lieu est l'une des attractions phares de la ville de Mekele. Vous pourrez y découvrir des meubles, ainsi que des manuscrits de l'époque impériale. Il vaut mieux être accompagné d'un guide pour comprendre le contexte et en apprendre plus sur le règne de Yohannes IV.

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+251 960 800 960