Les fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie - Ethiopia Traditions Travel
Les fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie

Les fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie

25 juin 2022

Les fêtes religieuses et les rites occupent une place importante dans la culture éthiopienne. L’occasion de découvrir les traditions du pays et son passé historique, quelle que soit la saison de votre voyage sur la Corne de l'Afrique ! Chrétienne, protestante ou catholique : toute la population apprécie les cérémonies et les manifestations populaires… Tour d’horizon des fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie !

La fête de Genna (ou « Leddet ») : le Noël orthodoxe

La fête de Genna célèbre la naissance de Jésus Christ. Au matin du 7 janvier, vêtus de leur habit traditionnel (le shamma), les fidèles se rendent à la messe au lever du soleil ! Après l’office, les familles se réunissent pour partager un ragoût et boire de la tella, une bière traditionnelle à base de grains de teff, d'orge ou de maïs. La fête de Leddet est l’équivalent du Noël européen.

La fête de Timkat : l’Épiphanie éthiopienne

La fête de Timkat se déroule le 19 janvier, et célèbre l'épiphanie orthodoxe éthiopienne. Au cours de la cérémonie, les tabots (des répliques des Tables de la Loi sur lesquelles sont inscrits les dix commandements de la Bible) sont retirés des églises, enroulés de tissus, puis exposés à la foule durant la procession. Les prêtres, vêtus de costumes colorés, portent alors les tabots sur leur tête et les amènent au bord d’une étendue d’eau. Vers deux heures du matin, après la divine liturgie, la foule est arrosée d’eau bénite. 

  Les fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie  

Cérémonie du saut des taureaux : un rite traditionnel du peuple Hamar

La cérémonie du « saut des taureaux » se déroule chaque année dans la vallée de l'Omo, entre fin janvier et début avril. Ce rituel, propre au peuple Hamar, est un rite de passage vers l’âge adulte. Sous le regard de leurs aînés, les jeunes garçons sautent sur le dos d’une rangée de 30 taureaux. Ceux qui échouent à l’épreuve sont flagellés par les femmes de leur famille, tandis que les vainqueurs sont acclamés par le village. Les quelques touristes assistant à la cérémonie paient une taxe, utilisée ensuite pour nourrir les invités…

La fête du Sacrifice Eid ul Adha : une cérémonie musulmane importante

La fête Eid ul Adha est l’une des cérémonies musulmanes les plus importantes. Elle commémore l’instant où Abraham décida de sacrifier son fils, comme acte d’obéissance à Dieu. À cette occasion, chaque famille sacrifie un animal (brebis, chèvre, vache, etc.), la tête obligatoirement tournée vers La Mecque. Une partie de la chair est offerte aux plus démunis, selon les prescriptions d’Allah. Il s’agit aussi d’un jour de réconciliation, où chacun est invité à pardonner. Si elle se déroule toujours en février, sa date exacte varie en fonction du calendrier lunaire. 

La fête de Fasika : le Pâques orthodoxe

Au mois d’avril, la fête de Fasika marque la fin d’un carême de 55 jours, et la Résurrection du Christ. Durant les festivités, les églises sont en fête et exposent la beauté de leur patrimoine à la vue de tous ! Un secret ? Les voyageurs apprécient particulièrement la cité monastique de Lalibela, située dans la province du Lasta. Ce site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un lieu idéal pour assister à la fête la plus importante du calendrier orthodoxe.

La fête de Buhe : l’Halloween éthiopienne

Chaque été (18 ou le 19 août), l’Éthiopie célèbre la fête du Buhe pour la « transfiguration de Jésus ». Les jeunes hommes défilent alors en tenue traditionnelle au cœur de leur village, en faisant claquer des fouets, nommés chibos. Ils frappent aux portes des maisons et chantent pour les habitants. En échange, ces derniers leur offrent du buhe, une pâte qui sert à la préparation du pain mulmul.

  Les fêtes et festivals à découvrir en Éthiopie  

Le festival Meskel : la « fête de la vraie Croix »

La fête de Meskel est célébrée le 27 septembre, et commémore la découverte de la « Vraie Croix » par l'impératrice Hélène. Au cours de la cérémonie, un grand bûcher (le demera) est recouvert d'herbes et de fleurs jaunes… Pour l’occasion, des fagots sont vendus partout en ville, afin que chacun puisse participer au feu de joie ! Le bûcher est allumé la veille au soir ou le jour même, selon les traditions locales. Les fidèles utilisent ensuite les cendres du bûcher pour marquer leur front en signe de croix.

Festival en Éthiopie : la fête d'Irreecha célèbre l’arrivée du printemps

Le premier dimanche après Meskel, les Oromo (un groupe ethnique multi religieux, qui représente environ 35 % de la population nationale) célèbrent l’Irreecha. Il s’agit d’une fête dédiée au Birra (le printemps). Après des mois de moussons, de pluies et de moments moroses : cette cérémonie est une façon de prendre un nouveau départ ! Pour l’occasion, les habitants revêtent leurs costumes traditionnels, dansent et chantent autour des lacs de la région d'Oromia, ou dans la ville de Bishoftu.

Audrey Denjean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+251 960 800 960