Le monument et le musée à ne pas rater à Addis-Abeba

Le monument et le musée à ne pas rater à Addis-Abeba

16 déc. 2019

La capitale éthiopienne Addis-Abeba sera un point d'intérêt certain lors de votre voyage au pays. Elle sera tout d'abord votre point d'arrivée à l'aéroport international de Bole, et se situe à la croisée des chemins en direction de vos destinations à travers le territoire. Certains préfèreront se contenter d'un passage éclair dans la capitale pour profiter au maximum du reste du pays, tandis que d'autres apprécieront y passer plus de temps. Dans les deux cas voici quelques conseils pour tirer parti, au mieux, de cette expérience.

Située sur un plateau à une altitude allant de 2300 à 2600 mètres, Addis-Abeba est la 5e capitale la plus élevée du monde. Ce qui permet, toute l'année, de jouir de températures agréables, voire fraîches les matins d'hiver. La saison des pluies s'étend du mois de juin à septembre. Dans tous les cas cela n'altérera que très peu les visites de monuments ou de musées que vous pourrez y faire.

Lucy

Connu comme étant le berceau de l'humanité, l'Éthiopie est une terre de découverte qui a changé totalement la perception de l'Homme sur ses origines. Les ossements fossilisés de Lucy, découverts en 1974 sur le site archéologique d'Hadar dans la région d'Afar, ont été les premiers signes de vie très anciens, et en très bon état (40% du squelette a été retrouvé), dénichés par l'être humain. Lucy a permis de démontré que l'acquisition chez l'Homme de la bipédie datait d'au moins 3,2 millions d'années.

  Le monument et le musée à ne pas rater à Addis-Abeba  

Ce squelette original est conservé au Musée National d'Éthiopie d'Addis-Abeba qui se situe près de l'université de technologie de la ville. Vous ne pourrez en contempler qu'une copie mais vous trouverez tout proche de l'unique pièce ! Une réplique du fossile juvénile de Selam, l'original découvert dans la même région en 2000, est également exposée dans le musée. Une activité à faire.

  Le monument et le musée à ne pas rater à Addis-Abeba  

Le mausolée de l'empereur Menelik II

Le vainqueur de la légendaire bataille d'Adoua. Cet affrontement entre Éthiopiens et Italiens, qui date du 1er mars 1896, marque un tournant dans l'histoire du pays et du continent en général. Un des symboles du panafricanisme. L'émancipation des pays africains vis-à-vis des colonisateurs, et la solidarité continentale. Les Italiens lorgnaient à l'époque sur l'Éthiopie et voulaient y installer un protectorat. Ce à quoi l'empereur Menelik II s'est opposé farouchement.

Il a permis à son pays de rester dans l'Histoire, accompagné du Libéria, comme l'un des seuls territoires africains jamais colonisé. L'empereur repose aujourd'hui aux côtés de sa fille et de sa femme dans son mausolée, à l'intérieur du palais Menelik, le palais des empereurs éthiopiens, que vous pouvez visiter à Addis-Abeba. 

  Le monument et le musée à ne pas rater à Addis-Abeba  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+251 960 800 960