La vallée de l'Omo : partez à la rencontre de ses différentes ethnies

La vallée de l'Omo : partez à la rencontre de ses différentes ethnies

07 mars 2019

Située au sud de L’Ethiopie, la vallée de l’Omo doit son nom à la rivière du même nom qui sillonne le plateau éthiopien. C’est une région sauvage où la faune et la flore sont à couper le souffle. Mais au-delà des paysages lunaires, des collines volcaniques et des nombreux animaux sauvages, la vallée de l’Omo est surtout réputée pour ses nombreuses ethnies aux rites et coutumes ancestrales. On vous en dit plus sur ces peuples dépourvus de toute modernité…

L’Omo, la vallée aux 80 ethnies

 

Imaginez une région d’Afrique où le courage et l’honneur se mesurent aux scarifications et peintures corporelles, où la richesse se compte en tête de bétails, où les coutumes ancestrales dictent le quotidien d’hommes et de femmes. Bienvenue dans la vallée de L’Omo en Ethiopie où plus de 80 groupes ethniques vivent isolés du reste du monde et ce, depuis des millénaires. Chaque groupe possédant sa propre langue, sa culture, ses traditions et coutumes ancestrales. Tous ont un point commun : leur mode de vie est parfois difficile puisqu’il dépend de la chasse, de l’artisanat et de la nature, mais il est surtout, on ne peut plus, authentique !

Parmi toutes les ethnies, on compte des tribus d’agriculteurs, des pasteurs et des éleveurs semi-nomades dont voici les plus connues : les Hamers, les Mursis, les Turkanas, les Karos, les Surmas, les Bumes, les Galebas, les Dassanetchs, les Bodis, les Konsos, les Dorzes, les Nyangatoms, les Arbores,  les Tsemays, les Aris, les Benas, les Bumis… Partir à la rencontre d’une ou plusieurs ethnies éthiopiennes, c’est s’offrir un voyage hors du temps en parfaite harmonie avec la nature.

En immersion dans le quotidien des ethnies éthiopiennes

  La vallée de l'Omo : partez à la rencontre de ses différentes ethnies  

Vous l’avez compris, les nombreuses ethnies qui composent le pays font la grande richesse et l’identité de ce pays. Partir en Ethiopie sans découvrir ses hommes et ses femmes, c’est découvrir le pays qu’à moitié. Pour vous donner un aperçu du quotidien de ces peuples, voici quelques groupes ethniques que vous pouvez découvrir pour une parfaite immersion lors de votre voyage en Ethiopie :

Le peuple Hamer

Le territoire des Hamers s’étend à l’est du parc Mago jusqu’aux berges du lac Stéphanie au sud. Les membres qui composent ce groupe ethnique sont, pour la plupart, des éleveurs de bovins ou des cultivateurs de Sorgho, de tabac ou encore de coton. Les Hamers sont reconnaissables grâce à leurs parures, leurs maquillages et leurs peintures corporelles. Si vous visitez un village Hamer, vous pourrez peut-être assister au fameux rite de passage du saut des zébus qui permettent aux jeunes adolescents de devenir des hommes.

Le peuple Konso

Ce groupe ethnique vit sur un territoire vallonné de collines et à quelques kilomètres du lac Chamo, où vivent hippopotames, crocodiles et pélicans. Le paysage culturel des Konsos est même classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Les Konsos sont réputés pour leur mode de vie pacifiste (sans armes, sans chasse, sans pêche). Les activités de ce groupe ethnique se concentrent autour de la fabrication de tissus en coton, du travail des métaux, de la poterie mais surtout de l’agriculture avec leurs terrasses en flanc de collines.

Le peuple Mursi

  La vallée de l'Omo : partez à la rencontre de ses différentes ethnies  

C’est dans le parc de Mago que l’on retrouve ce peuple semi-nomade d’agro-pasteurs. Ils sont réputés pour leurs pratiques guerrières préservés et se caractérisent par leurs nombreuses scarifications. Alors que les femmes portent des ornements labiaux (les fameux plateaux de terre cuite insérés directement dans les lèvres inférieures), les hommes se font percer les oreilles pour y placer des rondelles de bois. Si vous visitez un village Mursi à la fin de la saison des pluies, vous pourrez peut-être assister au Donga, une tradition  qui se transmet de génération. Il s’agit d’un tournoi qui met en défi de jeunes hommes voulant se marier.

Le peuple Dorze

Le groupe ethnique des Dorze vit à travers les montagnes  sur les versants du mont Gugué dans la région de Gamu Gofa. Ils sont réputés pour leurs maisons éléphants et leurs traditions culinaires. Les villages du peuple Dorze et leurs habitations singulières en bambou et feuilles de faux bananier -atteignant parfois 12 mètres de haut- font partie des incontournables lors d’un voyage en Ethiopie.

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+251 960 800 960