Histoire du drapeau éthiopien

Histoire du drapeau éthiopien

04 déc. 2019

L'empire éthiopien, aussi connu sous le nom d'Abyssinie, fondé aux alentours du XIe siècle, a connu de nombreux drapeaux mais arrêtons nous sur l'histoire récente de ce pays. Les différents peuples du territoire, aidés par certaines puissances catholiques, ont su repousser, aux XVIIIe et XIXe siècles les armées arabes et turques et nouer des liens solides avec l'occident pour éviter la colonisation. Accompagné du Libéria, l'Éthiopie était l'un des deux seuls pays d'Afrique dans ce cas. Il aura fallu tout de même se battre, et notamment après avoir refuser la demande de mise en protectorat de l'Italie. Les troupes italienne ont été repoussées d'Éthiopie lors de la célèbre bataille d'Adoua en 1896 et le negus neget, ou roi des rois, Ménélik II en profita, un an plus tard, pour promouvoir un nouveau drapeau aux couleurs panafricaines.

  Histoire du drapeau éthiopien  

Depuis 1897, le drapeau a énormément évolué au fil des régimes qui se sont succédés en Éthiopie, mais les couleurs sont restées les mêmes. Les trois bandes horizontales, qui représentent chacune un tiers du drapeau, sont ornées des couleurs verte, jaune, et rouge. Celles-ci symbolisent respectivement la fertilité des terres et l'espoir, la justice et la paix, et la bravoure du peuple éthiopien. Ces trois couleurs, utilisées plus tard par beaucoup de pays africains ayant acquis leur indépendance, sont surtout symboles du panafricanisme, mouvement d'émancipation de l'Afrique, d'indépendance, et de solidarité des peuples africains partout dans le monde.

Un blason laïcisé

Toujours avec le même fond de couleur depuis 1897, le drapeau éthiopien a cependant vu son blason se transformer à de nombreuses reprises et notamment autour d'un symbole national qui ne s'y trouve plus aujourd'hui. Le lion d'Abyssinie. L'animal, endémique au pays, qui tire son nom de l'empire éthiopien, est plus petit que certaines autres espèces africaines et arbore chez le mâle, une crinière noire.

  Histoire du drapeau éthiopien  

Pendant toute son existence, l'empire éthiopien était représenté par une royauté et une noblesse purement chrétienne. C'est d'ailleurs ce qui lui a valu la faveur des croisés et des européens en général lorsque ses soldats repoussaient les armées turques et arabes. L'armoirie du pays était formée de son symbole, le lion d'Abyssinie. Ce dernier a pendant des siècles été présenté sur les blasons et armoiries du pays comme le Lion de Juda, symbole de la tribu de Juda donc du roi Salomon et de la reine de Saba, réputés comme étant les aïeux de chaque roi des rois éthiopien. Ménélik l'a réutilisé en 1997 au centre du drapeau, lui faisant bien sûr arborer une couronne, symbole royal, et tenir en sa patte avant droite une croix chrétienne.

  Histoire du drapeau éthiopien  

À la chute de l'empire en 1974, le Gouvernement militaire provisoire de l'Éthiopie socialiste (DERG) conserva durant un an le lion d'Abyssinie au centre du drapeau, mais lui retirant sa couronne et sa croix, cette dernière qu'il remplaça par une lance. Cette époque marqua le début du régime génocidaire de Mengistu, qui pris fin en 1996. Le nouveau drapeau a alors gardé ses trois couleurs d'origine et a vu s'ajouter en son centre le nouvel emblème de l'Éthiopie, un disque bleu symbolisant la paix avec en son sein un pentagramme accompagné de cinq branches qui représente l'unité et l'égalité des peuples au pays.

  Histoire du drapeau éthiopien  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Anna de "Ethiopia Traditions Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+251 960 800 960